Bye Dubai

En résumé, notre semaine à Dubai était top.

Parfaite transition entre le stress du départ pour un an à l’autre bout du monde et les 24h de voyage pour l’Australie. Finalement, nous nous sommes accordés des vacances. Oui parce qu’on ne peut pas vraiment dire qu’on se soit senti en vacances pendant notre mois de chômage pré-départ!

Impression Dubai - The French Odyssée

En ce qui me concerne, partir à l’étranger et retrouver mes amis d’enfance, ma famille devrais-je dire, m’a permis de me ressourcer et d’évacuer en 2s tout le stress accumulé en France. Nous avons pu goûter à la vie dubaïote plutôt comme expatriés que comme touristes, grâce à eux.

Nous nous sommes enfin reposés, alternant les journées de visite avec les journées sport/piscine/recherche de logements pour l’Australie.

Clem Choucha a pu jouer les commis de cuisine et appliquer ses connaissances acquises grâce à Top Chef (*sigh*). Il a assisté le Chef Bibi dans la préparation de succulents ravioli ricotte-épinards accompagnés d’émincé de queue de bœuf dans son jus et de purée de chou-fleur aromatisée à l’ail. Ne voulant pas éclipser totalement le Chef, il n’a pas participé au dessert : Mille-feuille framboise et crème de ricotte.

En bref, une tuerie.

Impression Dubai - The French Odyssée

Nous avons aimé cette ville unique, où tout est tourné vers le service et vers le luxe. Je parle du luxe dans un sens positif, le Beau. Nous avons par exemple remarqué que partout, les lieux étaient décorés de magnifiques fleurs, même à l’aéroport.

En tant que femme Européenne, on se sent totalement libre à Dubai. Malgré nos clichés sur cette région, je me suis promenée partout en short et débardeur sans aucun problème. Je me suis sentie beaucoup plus en sécurité qu’en France, de manière générale. On dirait qu’il n’y a ni viol ni agression dans cette ville. Les femmes peuvent conduire et ne sont pas obligées de porter le voile. L’Islam est présent et nous est rappelé 5 fois par jour par le Muezzin lors de l’appel à la prière. Mais j’ai eu l’impression que chacun respectait la religion de l’autre. D’ailleurs, à Dubai, les gens respectent beaucoup les règles de manière générale (feux rouges, laisser sortir les gens dans le métro, toussa toussa).

Impression Dubai - The French Odyssée

Evidemment, il y a toujours des choses qui nous paraîtrons choquantes. Comme lorsque l’on s’est retrouvés dans le métro, à parler tranquillement , et qu’une dame est venue dire à Clem Choucha qu’il n’avait pas le droit d’être là car c’était une partie du métro réservée aux femmes! Effectivement, nous étions dans la seule partie à laquelle les hommes n’ont pas accès. Le reste du métro est mixte mais une zone est réservée uniquement pour les femmes si elles le souhaitent.

Quoiqu’il en soit, nous remercions encore mille fois nos hôtes pour ce séjour hors du commun, et WE WILL BE BACK FOR SURE!

Logo cheers noir

Fun fact : à force de parler anglais, les locaux oublient leur langue maternelle. Ils la rendent donc obligatoire à l’école afin de continuer à la pratiquer.

Impression Dubai - The French Odyssée

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Replies to “Bye Dubai”

  1. Dubaï a l’air incroyable ! J’ai adore votre article

  2. Thanks 😉
    En effet, c’est incroyable. N’hésite surtout pas si tu as l’opportunité d’y aller!

  3. Ça fait très envie ! 🙂

  4. pour y avoir été à trois reprises ce n’est pas un endroit qu j’affectionne. Trop de fake trop de démonstration de luxe sans culture, une population d’asiatiques esclaves miserables a cote d’un luxe ostentatoire et bête d’une minorité de dubaiotes. Mai bon je conçois c’est beau; l’enfer sait se parer des plumes du paradis….
    Jean Pierre L

    1. Honnêtement, j’ai (Julie) été beaucoup moins choquée qu’aux Maldives (de la façon dont la population est traitée) et je ne suis pas certaine que ce soit pire que dans beaucoup d’autres endroits du globe. Mais je ne m’y connais pas assez pour émettre un avis fondé. Après comme je l’ai dit, nous n’avons pas eu le temps d’aller Downtown pour vraiment rencontrer les locaux, peut-être changerons-nous d’avis?
      Au niveau du fake, cela ne m’a pas tant marqué, mais j’ai déjà passé 2 mois en Californie alors c’est dur de faire pire ;). Mais je remarque tout de même que l’hospitalité est quelque chose de sacré chez les Arabes, que ce soit à Dubai ou au Maghreb.
      Nous avons surtout été agréablement surpris du beau architectural car nous avions beaucoup de préjugés, comme beaucoup d’Européens je pense.
      Bises à ma belle ville rose!
      Julie

Laisser un commentaire