Roadtrip #1 : Pinnacles Desert

Après avoir quitté Perth sous la pluie (oui, la PLUIE, comme si on était venu en Australie pour voir de la PLUIE!!), c’est sous la grisaille que nous sommes arrivés à la première étape de notre roadtrip : le parc national de Nambung. Situé à seulement 200 km au Nord de Perth, le désert des Pinacles est le premier «Must-See ». Il s’agit d’une vaste étendue de sable jaune vif sur laquelle reposent d’énormes structures d’apparence rocheuse, de formes et tailles des plus variées : les pinacles (qui s’écrit avec deux « n » en anglais).

Cet endroit est vraiment unique et ne ressemble à rien de ce que l’on a pu voir ailleurs ; il s’agit d’un paysage hors du commun et difficile à décrire. Notre seul petit regret a été que le temps reste gris, car le sable aurait été de toute beauté en plein soleil.

Pinnacles Desert - The French Odyssée

Sur place, un musée nous apprend que les scientifiques sont actuellement toujours en désaccord quant à l’origine de ces pseudo-menhirs. Deux hypothèses sont à ce jour en compétition :

– les pinacles proviendraient d’une ancienne forêt qui aurait brûlé et aurait ensuite été érodée par le vent et recouverte de sable ;

– le désert auraient été anciennement immergé et les structures seraient constituées de limon océanique. Elles seraient actuellement visibles suite à un phénomène d’érosion par l’eau.

L’autre curiosité située non loin du désert est le lac Thetis. Nous tenions absolument à le voir car il s’agit de l’un des seuls endroits au monde où l’on peut observer les plus anciennes formes de vie non aquatiques : les stromatolithes. Ressemblant à de vulgaires rochers dans l’eau, il s’agit en fait de sédiments calcaires contenant des millions de cyanobactéries. Celles-ci rendent l’eau non propice au développement des poissons et autres éléments de la vie marine classique. Le lac est donc uniquement habité par ces éléments et l’eau y est particulièrement salée. Des informations passionnantes nous ont été fournies autour du lac concernant ces formes de vie primitives datant de plus de 3,5 milliards d’années (oui, ceci n’est pas une erreur de frappe, j’ai bien écrit MILLIARDS!!).

Après cette première journée de visite bien chargée, nous nous sommes mis en quête d’un endroit où passer la nuit. C’est à ce moment que nous avons réalisé que les Australiens Occidentaux ont une notion des indications routières bien à eux. Jess, notre ami de Perth, nous avait recommandé une plage sur laquelle il était légal de camper gratuitement. On pouvait la trouver en « tournant à gauche sur la piste poussiéreuse après la ville de Leeman ». Après avoir étudié les 4 pistes qui pouvaient correspondre à la description, nous en avons pris une, sans succès. Voyant l’heure tourner et sachant qu’il est risqué de conduire après le coucher de soleil, nous avons commencé à nous inquiéter. En effet, les accidents de la route les plus fréquents en Australie sont liés à des collisions avec des animaux sauvages ; c’est bête un kangourou, ça voit des phares, ça saute dessus et PAF (et ça ne fait pas des Chocapics…).

Pinnacles Desert - The French Odyssée

Bref, comme nous sommes tous les deux très raisonnables (ça, c’est pour rassurer les parents), nous avons donc pris la direction d’un free camp (= camping gratuit) indiqué par notre application Wiki Camp. Nous n’avons finalement pas regretté ce choix car nous avons enfin assisté à notre premier sublime coucher de soleil Australien, au bord du Lac Indoon.

logo-cheers-noir

Fun Fact : au musée de Pinnacles Desert, on a appris qu’il n’existait en Australie aucune espèce de scorpion dont la morsure est mortelle (ça fait déjà ça de moins, entre les requins/croco/serpents/araignées mortels).

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

  1. J’adorerais découvrir ce désert mythique et mystérieux !

    1. Si tu as la chance d’aller sur la côte Ouest de l’Australie, fonce! Elle n’est que lieux mythiques et décors surréalistes!

Laisser un commentaire